Forum RPG sur la Mikagura School Suite.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au détour d'un couloir [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuzuryuu Kyouma

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/09/2014

MessageSujet: Au détour d'un couloir [Libre]   Mer 3 Sep - 20:17

Observer par le fenêtre un paysage est vraiment quelque chose de formidable. Et pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, parce que c'est beau: une branche d'arbre, des feuilles légèrement dorées qui s'agitent dans le vent. Puis dans un second temps, puisque le temps ne s'arrête pas, tout l'art est de trouver "l'instant" parfait de prise de vue. C'est...distrayant.

En quelques coups de crayons, Kyouma venait de capturer un bout d'écorce sur son livret de poche. L'arbre n'était pas encore complet évidemment, il manquait encore beaucoup de bouts de bois! C'est simplement une labeur quotidienne qu'il s’afflige afin de ne pas s'ennuyer.
Il glissa son crayon marron mi-sombre dans sa pochette de couleur et renoua le cordon de cuir autour du petit livre qui ne quitte toujours pas sa poche intérieur. Un simple soupière quitte ses lèvres alors qu'il regarde deux filles un peu plus loin dans le regard qui semble l'observer. Directement après l'avoir vu, elles semblent prendre peur et s'enfuient sans demander leur reste. Nouveau soupire. Suis-je donc si effrayant que ça? se demanda-t-il intérieurement. Au final, il s'en fichait totalement mais bon... Un haussement d'épaule accompagna ses réflexions. En vérité, je m'en fiche.

Glissant ses mains dans ses poches, le jeune homme entreprit de se diriger vers sa salle de club, convaincu que son idée d'araignée en papier maché serait une belle farce à réaliser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidaka Masaki

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 18
Localisation : Proche du club de confiserie

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir [Libre]   Sam 6 Sep - 23:52


Les cours. Des matières indispensables, et d'autre très dispensable. Comme par exemple la musique, le sport, l'art plastique. Spécialement le dernier. Peu douée pour tout ce qui touche au dessin, espérer d'atteindre la moyenne dans ce domaine est difficile, et encombrant avec la mauvaise volonté qu'elle possède. Premièrement, être sans club la dispense de 'dormir' dans un lit confortable et deuxièmement, elle n'a le droit que de manger un seul modeste repas pendant la journée. Une sorte de régime imposé, une condition fataliste exécrable pour quelqu'un qui ne mérite que cette punition imposée. Refuser de participer à la bonne entente au sein d'un club lui a porté préjudice, et maintenant il faut absolument réparer les dégâts avant d'être expulser dans les prochaines semaines.

Arpentant les couloirs, à la recherche d'un membre du club de d'Art pour demander quelque tubes de gouaches ainsi que des pinceaux pour son évaluation artistique, un professeur lui conseilla de passer dans la salle où se réunissent les étudiants appartenant au groupe mentionné plus haut. L'école est immense, les couloirs se ressemblent tous et les élèves ne se distinguent pas les uns des autres, en dépit de certain personnages modifiant leur uniformes à leur guises, mais aucun ne correspondait aux critères de quelqu'un qui exerce le dessin. Interrompre quelqu'un et demander de l'aide semble une option négligeable, mais sa principale hantise d'encore se donner en spectacle comme lors de son premier jour l'empêchait d'offrir un simple bonjour de courtoisie.

Ses bottes blanches résonnèrent timidement parmi la foule d'adolescents marchant en sens inverse, un soupir mourut entre ses lèvres pincées, les yeux plissés, ses recherches ne donnèrent aucun résultats gratifiant la peine d'avoir arpenter la moitié d'un bâtiment destinée aux classes supérieures. Fort heureusement la plupart des jeunes eurent l'audace de se décaler pour une raison qui échappait à la freshman, mais qu'importe, c'est rassurant d'avoir un peu d'espace personnelle et d'être en mesure de se mouvoir librement sans restreindre ses mouvements. Revenons à la préoccupation principale qu'est la recherche d'une personne portant fièrement les couleurs de son club artistique. Yeux varions recouverts sous les franges chocolatées, ils examinent chaque adolescent frôler son périmètre, un d'eux susceptible d'être la personne escomptée.

Le visage recourt d'un émerveillement complet lorsque son regard hasardeux se dépose sur la carrure d'un homme vu de dos, l'uniforme recouvert de peintures! Pas de doute, lui, c'est un artiste! Un vrai, ou tout du moins quelqu'un avec de l'expertise. Les semelles des chaussures bondissant progressivement, une main s'élève vers les cieux, la voix venant de l'adolescente s'exprimant bruyamment pour attirer l'attention du blond.

         ❝ Eh, toi, le grand blond, arrête toi deux secondes—!

Belle manière de saluer un aîné.

_________________


La freshman maladroite affronte les gens avec #9966CC


Dernière édition par Hidaka Masaki le Dim 28 Sep - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuzuryuu Kyouma

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/09/2014

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir [Libre]   Mer 24 Sep - 17:56

[Non, je n'avais pas perdue le lien du Forum, non non!!]

Sans plus attendre, Kyou pressait le pas, les élèves se décalant sur son passage comme s'il était atteint de la lèpre. Vous savez, l'espère de maladie qui transforme votre peau en lambeaux et qui vous rend plus qu'hideux. Même si notre blondinet était loin de repousser toutes les jeunes filles : elles prenaient la fuite dès qu’il ouvrait la bouche, ce n’est pas sa faute.
Oui donc, des araignées en papier mâché. Intéressant, en effet, même si bien plus difficile à réaliser qu’un simple dessin dont il pourrait extraire l’essence même. Grattant sa joue rapidement, il trouva un peu de peinture séchée qui trainait par-là, grognant. Il devait faire plus attention à son apparence quand même, c’est pas raisonnable pour un chef de club de ressembler à un artiste dévergondé des rues.

Une voix l’apostropha sans crier gare. Bien sûr, le jeune artiste n’y fit pas attention. Si c’était encore un nouveau qui demandait son chemin, il jurait au fond de lui de le frapper aussi violement qu’avec une encyclopédie de l’art abstrait complète. Très sérieusement. Lâchant à nouveau un immense soupir, il se tourna, le regard qui se voulait lasse et qui en ressortait plutôt menaçant au final.
Regardant la jeune fille de bas en haut, il s’attarda un instant sur son air de gamine et ses yeux aux couleurs étranges. Enfin, dans cette école au final, rien n’était impressionnant. Juste la teinte de son iris violente le captivait en tant soit peu. Il inclina la tête sur le côté, toujours le même air arasé sur le visage avant de lâcher sèchement :

-Qu’est-ce que tu me veux, gaki ?

Encore, si elle avait été dans son club, peut-être que Kyouma se serait montré un peu plus agréable dans ces paroles. Mais bon, vu que sa tête ne lui disait rien, il n’avait aucune raison d’être celui qu’il n’ait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidaka Masaki

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 18
Localisation : Proche du club de confiserie

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir [Libre]   Mer 1 Oct - 15:30

Ce regard froid, sans pitié et privé de compassion.. Ça a de quoi glacer le sang de n'importe qui, en particulier les petits nouveaux un peu perdu et sans repères ni amis.. Ce qui est malheureusement le cas de Masaki. Décrocher sa mâchoire pour demander un coup de main de ses aînés est hors de question, cela implique une sociabilité extraordinaire et de se montrer persuasif avec les questions. Ce genre de détails n'est que futile puisque qu'elle avait reçue un plan des bâtiments et des dortoirs, enfin.. Le numéro du couloir où est installé son sac de couchage. Rien de tout cela n'est plus effrayant que de se frotter à l'élève le plus apathique du lycée. Le brosser dans le sens du poil... Ce dicton n'a jamais été plus inutile qu'aujourd'hui. Le simple réflexe d'établir un contact visuel entre elle et lui n'offre que la perspective de rencontrer un monstre, un être abominable. Non, c'est littéralement exagéré, toutefois lorsqu'elle ressent cette paire d'yeux orangés fixés sur ses pupilles vairons, elle ne peut s'empêcher de réprimander un grognement et de river son regard autre part, manque de bravoure et de concentration pour reproduire un visage menaçant.

Les mains liés derrière son dos et les lèvres presque camouflés par son foulard mauve, la châtain incline la tête docilement, cherchant les bons mots pour répondre sans paraître vulgaire. Défier quelqu'un plus grand et plus influant ne serait qu'une vulgaire erreur. De plus, elle est certaine d'avoir observé ce visage auparavant, pendant la cérémonie d'entrée des freshmans accueillis par les élèves de dernière année. Cette pensée l'arrête dans son élan, une perle de sueur humidifiant sa joue dès lors que ses lèvres s'ouvrent légèrement, murmurant un son faussement enjoué.

Hm... Je dois rendre un devoir en cours artistique mais je n'ai pas les pinceaux et les gouaches adéquates, les professeurs m'on dit d'aller demander à un membre du club d'art si je pouvais emprunter leur affaires.

Plus facile à dire qu'a faire, personne le n'a prévenue que certains membres sont dur d'approche, c'est de l'arnaque pure et dure. Malgré tout, un sourire forcé s'immisce sur les commissures, suivant le même processus.

Est-ce que tu acceptes, senpai? Je promets de les rendre rapidement et en bon état!

Espérons que le coup de l'élève comptant sur son senpai marche. Plus vite il aura dit oui, plus vite elle pourra enfin se décontracté, en dépit d'avoir déjà concocté un plan de rechange si la réponse ne joue pas en sa faveur. Ça l’énerve déjà, de sourire bêtement pour s'attirer les faveurs des autres.
HRP:
 

_________________


La freshman maladroite affronte les gens avec #9966CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au détour d'un couloir [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit tour à la volière [libre]
» Au détour d'un labyrinthe (libre)
» Bon, bah à mon tour... [RP LIBRE + QUETE]
» Un tour de Manège [libre]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mikagura School Suite RPG ::  :: Couloirs-
Sauter vers: