Forum RPG sur la Mikagura School Suite.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { Music is life. |Neiji Chuuya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neiji Chuuya

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: { Music is life. |Neiji Chuuya|   Lun 29 Déc - 0:56





Chuuya Neiji
Que puissent les notes sortir de mon bel instrument, elles te sont dédiées
à toi seule.



▬ Nom:  Chuuya
▬ Prénom: Neiji
▬ Niveau scolaire/âge: 17 ans
▬ Date de naissance: 21 décembre
▬ Sexe:
▬ Orientation Sexuelle: Hétero
▬ Club: Club de musique ♫
▬ Pouvoir: Musical notes Dancing
▬ Description du pouvoir: Permet à Neiji de faire apparaitre les émotions de sa musique sous les formes de notes qui se transforment en de petites créatures mignonnes -ou non selon les sentiments de ce qu'il joue- ainsi se créant de sa petite armée (de 0,5m de haut), elles ne sont vraiment pas très forte, mais plutôt en masse par rapport à la mélodie qu'il joue de son violon.  



Ne jamais dire jamais.
histoire



C'est sous une nuit noire, que la femme de la famille Chuuya accoucha, à la maison. Tout c'était passé trop vite pour qu'elle puisse avoir le temps d'aller jusqu'à l'hopital qui, pourtant, était à quelques pas. De ce fait un médecin quitta précipitemment son lieux de travail pour se rendre dans leurs grande maison. Elle était spacieuse et prenait même une dizaine de millième de mètre carré. C'était réelleent un grand terrain, ils étaient riches dans une petite banlieue du japon. Ce fut un endroit paisible, rien ne pouvait gâcher cet instant. Les parents n'étaient pas envieux de nouvelles technologies et tout le reste, alors ils ne savaient pas encore l'énorme surprise qui les attendait. La femme n'était pas enceinte d'un, mais de deux bébés, qui sortirent rapidement de son utérus. Un petit garçon, le premier, puis une petite fille. Tout deux en excellente santée. Ils avaient tout deux de beaux yeux bleus, comme la mer. L'un s'appelait Neiji, tandis que l'autre ******. Ils étaient magnifiques, et grandiraient ensembles, dans une grande maison, sous la tutelle parfois des parents, et surtout des gouvernantes. Toutes celles qui leurs apprenaient la vie. Tout ce qu'il fallait dire et ne pas dire. En gros, les deux jumeaux avaient le même caractère, pendant un temps.


Jusqu'à ce que les choses se gâtent, personne ne pensait que cela arriverait, et pourtant. Ce ne sont que des histoires d'adultes, disait-on, mais personne ne savait vraiment à part les concernés. Et il n'y en avait que deux. Les deux enfants commençaient tranquillement à marcher, puis à parler. Rapidement, ils se développèrent. Le début de chacun de leurs caractères. Le père désirait que ces enfants fassent de la musique. Alors que l'avis de la mère était totalement différent, la musique les rendrait donc nerveux, et même possessifs, voir drogués, parait-il. Mais elle préférait les détendre, à la danse. Que de futiles activités, me direz-vous. Mais là ne sont pas les véritables causes des conflits futurs. Il n'y avait pas que "ça". Les enfants ne pouvaient même pas choisir, comme ils n'avaient pas assez de conscience, pour cela. Que très peu, du moins.

Le temps passait, et les deux petits bouts de chous tenaient sur leurs pattes, correctement, et parlait aussi. Ils avaient donc six ans quand les enfants tenaient pour la première fois, un violon. Oui, les enfants étaient finalement musiciens. Ce n'était pas une grande surprise, l'avis paternel se devait d'être toujours convainquant et surtout toujours appliqué. Sur ce, les jumeaux devenaient lentement, mais sûrement, violonistes. Tout ce passait bien pour cette nouvelle activité, et les enfants s'énervaient, mais aimaient. C'était difficile, mais plaisant, au fond. Neiji ne savait pas si sa soeur aimait, mais lui si. Un jour, justement, ils avaient aux alentours de neuf ou dix ans. Ils devaient aller s'entrainer, à leurs instruments fétiches, alors que sa soeur y était déjà. L'ainé de la famille allait entrer dans la pièce, c'est alors qu'il voyait la porte ouverte. Il se permettait de regarder à travers ce qu'il pouvait. L'archer du violon de sa soeur touchait à présent le sol, doucement, et l'instrument en question fut projeté contre le sol, une fois de plus. La mère était là aussi, n'appréciant pas le ton haut de sa fille, sa main partait, brusquement. Elle venait tout juste de la gifler, si elle ne désirait plus faire, soit. Mais qu'elle devait partir. C'était ce qui était dit. Neiji, lui, s'écartait en voyant sa soeur s'approcher de la porte, en larmes. Il s'écartait et faisait comme s'il n'était pas là. Peu de temps après, il entrait. Sans dire un mot il regardait sa mère, tandis qu'elle lui demandait s'il avait entendu quelque chose.
    — ...Non. J'ai vu ***** sortir en pleurant, Mère.

C'était effectivement tout, à partir de ce moment Neiji mentait. Il n'en était pas fier, mais il devait se protéger, et protéger sa soeur. Plus tard dans la journée, il était allé la voir, l'espoir en lui, il espérait qu'elle veuille bien lui dire. Ils étaient jumeaux après tout. Mais cette fille avait changé, elle n'était plus celle qu'il avait connu. Et pourtant sa jumelle ! Mais non. Elle haussait le ton contre lui aussi, lui ordonnant de sortir, encore. Il s'exécuta, tristement. Voilà ô combien Nei' était faible, malheureusement.


Le jeune garçon n'y pouvait rien, et le lendemain non plus. Son père avait rapidement rassemblé les affaires de sa fille chérie. Elle avait toujours été la fifille à son papa, et Neiji le garçon à sa maman. Ainsi la famille se séparait, tristement. Pour des "affaires d'adultes". Mais Neiji ne pleurait pas, en voyant tout cela. Au contraire, il restait fort et aux côtés de sa mère. Qui lui disait que c'était son choix de partir, pour abandonner donc sa passion, leurs passion. Elle n'était désormais plus ici. Son autre moitié était partie. Son cœur se déchira en deux, une plaie se forma. Mais aucune larme ne coulait. Il ne pouvait se permettre, et être fort. Doucement, le cœur serré et blessé, il regardait le véhicule partir. Que pouvait-il faire ? Rien du tout, alors qu'une partie de lui même partait, il ne savait où. C'était triste comme situation.

Plus tard dans la soirée, il pouvait entendre les nombreux sanglots de sa mère, au salon. Mais ne pouvait rien y faire. Elle aussi, avait perdu deux précieuses parties d'elle, mais personne n'y pouvait rien. C'était ainsi, et tout cela le resterait.
Il était temps de grandir, enfin et encore. Un beau jour en se levant, sa mère lui annonçait qu'il avait été scolarisé. Il ne savait pas comment ni pourquoi, mais il allait aller à "Mikagura School"... Ce nom lui était totalement inconnu, et pourtant il avait bien été retenu. On lui avait juste dit qu'il avait un "test" à passer, avant de pouvoir réellement y aller. Un test, donc. Neiji restait perplexe, il n'avait jamais lu que les écoles se basaient sur des tests... Surtout en voyant la nature de ceux-ci... Mais il n'en savait rien, et se préparait simplement à y aller. Évidemment, un peu stressé, il fallait l'avouer. Mais sa mère l'encourageait, en lui disant que tout irait bien et qu'il devait donner le meilleur de lui même.

Une fois arrivé là bas, c'était... Bizarre. Le jeune Chuuya eut une drôle d'impression, non pas de déjà-vu, mais quelque chose d'encore plus étrange. Il était comme, mal à l'aise. C'était une chose qu'il n'avait jamais ressenti auparavant, sauf maintenant. Il suivait donc sagement la femme qui l'emmenait dans une salle, une simple salle. La salle d'une sorte de manoir, un immense couloir puis la fameuse salle. Neiji s'asseyait sur la chaise, devant lui : des feuilles. Une pour être précis. Avec... Des additions et des calculs des plus simples. Il s'étonna puis regardait celle qui l'avait emmené ici pour avoir un top départ, le voici. Le jeune garçon regardait la feuille, cherchant une "erreur", un piège, peut être. Mais non, il devait juste répondre. C'était d'un niveau bien plus bas que le sien, même un gamin de six ans l'aurait réussit.

Après ça, il devait simplement se lever, apporter sa feuille et écouter les prochaines directives, la suivre, simplement. Dans une nouvelle salle, presque vide, elle le déposait. Et ne lui disait plus rien avant de sortir. Il était à présent seul. Soudainement, une forte lumière blanche, il dévia le regard un instant avant de cligner des yeux en direction de ce faiseau si lumineux. Un, deux puis trois. Finalement rien. Il clignait fortement des yeux, puis voyait... Voyait quoi d'ailleurs ? Un chat... C'était vraiment bizarre... Il se demandait si du gaz n'avait pas été lancé dans la pièce, peut être qu'ils voulaient tester sa résistance, mais... à quoi ? Cela n'avait aucun sens. En tout cas l'animal de type félin était là. Mais pas très longtemps. Neiji était un peu... comme sonné, par cette apparition soudaine et plutôt étrange. Il ne savait plus trop où il en était, mais tout était fait. Et il fut prit.

Il devait se faire à cet aura, cet étrange sensation dans cette nouvelle école, pas comme les autres. Sa rentrée ? Comment s'était donc t-elle passée ? Hmm... Difficile à définir. Tout était nouveau pour lui, les cours, les élèves, les sensations éprouvées là bas, le fait qu'on lui demande ce qu'est son "pouvoir", d'où il vient exactement, comment il s'appelle... Pouvoir, donc. Il évitait la question. Neiji a rarement eut un accueil aussi chaleureux tout de même. Même si cela ne durait que deux jours. Les deux premiers jours de cours, tout était bien. Mais tout était si différent ici par rapport à sa première année dans un lycée un peu plus "normal". Ou carrément normal. Neiji se plaisait ici, par rapport à ailleurs, il s'y sentait "plus à l'aise", même si beaucoup de choses restaient flous pour lui, notamment cette histoire de pouvoir, ne serait-ce que des rumeurs ? Il n'en savait rien, mais allait certainement le savoir, très bientôt sûrement.



Si seulement je pouvais être comme quelqu'un de normal
physique



Neiji Chuuya se présente sous la forme d'un garçon, d'un peu plus de seize ans. Effectivement, en deuxième année de lycée. C'est donc un jeune homme plutôt dans la norme au vu de sa taille, il n'y a rien d'anormal. Ni côté poids, il est peut être un peu maigre pour sa taille. Mais bon, cela ne l'alerte pas plus que ça, à vrai dire. C'est un jeune homme presque normal, dans une école à son niveau. Sans parler de la drôle de "normalité", donnée là bas. On peut appeler ça, un surdoué. Seulement côté intelligence, sinon côté physique... Il est blanc de peau, pour des cheveux noirs, voir bleu très foncés par moment. Mais des yeux bleu. D'un bleu océan. Toutes les personnes qui passent à côté de lui, ne peuvent voir que ses "beaux" yeux. Bleu, comme la mer. Tout résonne en lui, même le bruit des vagues. Personne ne pourra égaler cette couleur, sauf sa jumelle, sûrement. Néanmoins, descendant un peu plus bas, ses lèvres sont celles de sa mère, un peu plus fines que la normal, il a le nez de son père, tout aussi fin. Rien à redire, rien à signaler. Si ce n'est qu'il porte des lunettes. Pas des lunettes qui le rendent extravagant. Mais bien une simple paire noire. Pas de gros verres, mais simplement ceux pour sa vue. Cela lui donne un certain style. Des élèves disent celui d'un intello, et d'autre disent que cela lui donne un certain charme; les avis sont partagés.

Côté vestimentaire, le jeune Neiji n'est pas très original, si on peut dire. Simplement, ces parents l'ont habitués au costume normal, plutôt général. Une chemise en dessous d'un veston et puis un simple pantalon pour garçon avec des chaussures sans oublier la fameuse cravate. Qu'il sait enrouler autour de son cou, correctement, depuis plusieurs années maintenant. Tout cela n'est que formalité pour notre jeune homme. Que dire de plus ? Quand il doit sortir dehors, s'habiller n'est pas une corvée, bien au contraire. Depuis petit, il n'aimait pas qu'on l'habillait. Et préférait faire ça seul, comme un grand garçon. Les couleurs qu'il associait n'étaient pas si mauvaise, pour un petit homme de son âge, à l'époque. Mais bon, sa tenue préférée reste quand même celle qu'il doit enfiler quand des invités arrivent, son fameux costard. Taillé, ou plutôt cousu sur mesure, d'un teint parfaitement clair, ou foncé, qu'importe. Ou sa tenue pour sortir est simple. L'adolescent est vêtu d'un Tshirt, souvent un peu fantaisiste, et puis d'un jean un peu serré, à la mode. Au dessus de son haut il met souvent un gilet ou une veste légère pour se donner un peu un style de gentlemen, avant de passer sa main dans ses cheveux. Parfois il se retrouve aussi à sortir de chez lui, d'un chapeau et d'une paire de lunette de soleil, ce n'est pas ce qu'il préfère, mais il doit se préserver des rayons un peu trop lumineux, du soleil.



Ne me juge pas
mental



Neiji est un jeune garçon normal et... Non. Enfin si, mais non quand même. En fait Nei' est bien luné de deux façons différentes. Un peu comme tout le monde, le bon garçon et le mauvais garçon. Commençons par le bon. Ce serait mentir de dire que l'adolescent n'a pas apprit à chérir tout ce qui lui arrive, notamment les personnes qui l'entoure. Il aime tout ceux qui l'aime, et n'oublie personne. Un éternel sourire, sincère, se dessine sur ses lèvres quand il voit une personne qui lui est cher. Il ne faut pourtant pas grand chose pour cela, il est aimant, c'est tout. Ensuite on peut parler d'ambition. Étant violoniste depuis ses six ans, il ne peut que s'énerver contre son instrument, que dis-je, son stradivarius avec lequel, les notes n'ont pas la bonne sonorité. Mais pas de panique, il n'est pas comme ça. À s'énerver vite, et pour n'importe quoi. Il est ambitieux, et prend toujours les choses du bon côté. Un peu trop positif par moment, c'est ce qui est souvent agaçant. Mais bon, il a l'air d'un ange par moment, des ailes peuvent même pousser dans son dos, ce qui rendrait jaloux les autres enfant. En plus de cela, en grandissant il est devenu plutôt charismatique, on lui a apprit à bien parler, et à bien marchander puis exprimer ses sentiments les plus profonds. Il n'est pas tout rose et tout mignon, Neiji. Même si on peut facilement ajouter le fait qu'il soit plutôt énergique, serviable, attentif et d'un style plutôt simple. Ce n'est pas un garçon qui cache ses sentiments ou encore ses réactions, il ne laisse rien en lui, si ce n'est ses défauts.

Parlons-en de ses défauts, son côté plutôt mauvais. Neiji n'est pas seul. Son âme a été sectionnée en deux et il la partage donc avec sa soeur jumelle. De ce fait, il est plutôt possessif de cette partie de lui, et jaloux. Personne ne pouvait toucher, ou faire du mal à sa soeur, même peureux il venait la défendre. Même si c'était lui qui se faisait taper à la fin, il s'en fichait. Il n'y avait qu'elle qui comptait à ses yeux. Il a apprit à mentir, pour se sauver de telle ou telle situation, pour se protéger, lui et sa soeur. Ce n'est pas qu'il est un réel mythomane, mais combien de mensonges sont passés comme une lettre à la poste. Par moment, il peut bien devenir immature quand quelque chose concerne plus sa soeur que lui. Il est jaloux de sa soeur, et pour sa soeur, cela change tout. C'est un petit nerveux, par moment toujours. Il a besoin de sa dose de musique, chaque jour, qui grandit. Il en a besoin. Personne ne pourrait le priver de sa drogue. Un plus d'être peureux, il est naïf et parfois susceptible. C'est un bon garçon, mais ses défauts se montrent parfois plus imposant que ses qualités. Cela n'arrive que très peu sous, du fait de son incroyable sans froid, mais quand celui-ci se réchauffe, une autre face de Neiji se montre au grand jour, pas plus mauvaise de la bonne, finalement.



behind the screen


▬ Pseudo: AnaAnaAna Appelez moi Kagura. ~
▬ Âge: 16 ans et toutes mes dents !
▬ Genre: Genre quoi D: ?
▬ Comment as-tu découvert le forum? *tousse* Bonjour, partenariat s'il vous plait
▬ Tu le trouves comment?  Bien mais j'aime pas la barre forum actif, désolée :c
▬ Doubles comptes: nope
▬ Avatar/Faceclaim:  Arima Kousei de Shigatsu wa Kimi no Uso
▬ Autres: c:
▬ Code: *masaki grignote le code d'un air satisfait*   


(c) MEI SUR APPLE SPRING



Dernière édition par Neiji Chuuya le Ven 2 Jan - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidaka Masaki

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 18
Localisation : Proche du club de confiserie

MessageSujet: Re: { Music is life. |Neiji Chuuya|   Lun 29 Déc - 23:31

Bon, j'ai fini de lire la fiche, commençons par le commencement. /o

Je n'ai absolument rien à redire sur le mental. C'est complet, c'est propre, précis. J'ai une bonne idée du caractère de Neiji et c'est bien.

Pareil quant au physique, c'est peut-être court (dépendant des personnes) mais moi j'aime bien, ça va droit au but, ça amène le lecteur sur les points essentiels donc du tout bon. J'ai une petite chose à dire, c'est "C'est un jeune lycée, totalement normal. Dans une école normal. " Mikagura n'est pas une école normale, en suivant cette logique Neiji ne peut pas être considéré comme normal, surtout si il a un pouvoir.

Là où ça coince un peu, c'est l'histoire. Le début est impeccable, c'est rapide et ça s’enchaîne mais c'est intéressant, on ne s'attarde pas sur des trivialités. C'est la partie "inscription à Mikagura" qui me gène, parce que cette école n'accepte que des gens susceptibles de développer une capacité, elle ne tient pas compte du dossier car le test d'épreuve se base sur du surnaturel. Il faudrait que tu décrives un peu plus les raisons de Neiji par rapport à son ressenti pendant l'entretien, ses réactions quant au premier jour d'école, le système éducatif, la découverte de son pouvoir et du choix de son club. Ça peut paraître insignifiant mais cette partie est très importante concernant la future vie du personnage ainsi que ses ambitions pour les prochaines années à venir.

Voilà voilà, j'espère que je n'ai pas été trop dure, c'est pas du tout mon but d'intimider les gens. ;w; J'attends les modifications avec impatience pour pouvoir te valider et te voir rejoindre la famille des musiciens. ~

_________________


La freshman maladroite affronte les gens avec #9966CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neiji Chuuya

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: { Music is life. |Neiji Chuuya|   Jeu 1 Jan - 23:49

Non non ne t'inquiète pas, c'est ton boulot de râler quand ça passe pas avec le contexte. o/ Sur ce, tout a été modifié ! J'ai tenté de faire le plus objectivement possible par rapport à ce que tu avais dit, je n'avais pas trop d'idées du coup j'ai essayé de faire dans la simplicité, aussi... Espérant que tout cela est bon maintenant... orz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidaka Masaki

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 18
Localisation : Proche du club de confiserie

MessageSujet: Re: { Music is life. |Neiji Chuuya|   Ven 2 Jan - 19:05

Me revoilà, prête à donner mon verdict!

Comme je l'avais dit précédemment, c'est mieux. Et ce nouveau changement est suffisant pour que tu puisses être validé! Les derniers paragraphes sont courts dans les explications mais c'est correct quand même, les informations y sont. uwu La conclusion est bonne car ça nous laisse imaginer et vouloir connaître la suite sur le parcours de Neiji.

C'est avec plaisir que je te valide et t'autorise à devenir un membre du club de musique! /o Je t'invite à faire ta fiche de relations pour qu'ensuite tu puisses passer du bon temps à Mikagura. (•̀ᴗ•́)و ̑̑

_________________


La freshman maladroite affronte les gens avec #9966CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Music is life. |Neiji Chuuya|   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Music is life. |Neiji Chuuya|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Music is my life •
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mikagura School Suite RPG ::  :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: