Forum RPG sur la Mikagura School Suite.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 this happy routine -- Kida/Alys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alys von Einzbern
Admin
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 21/08/2014
Localisation : Qu'est-ce que je fous à New York moi

MessageSujet: this happy routine -- Kida/Alys   Dim 28 Déc - 20:01

"Uuuuuuh..."

Que de bonheur que de pouvoir gémir un "uh" passif dans une vie comme une autre. Enfin le bonheur c'est vite dit, car il se fond très mal avec l'ennui et encore moins avec la faim. Oui monsieur, la faim, cette désagréable sensation que les plus aisés s'amusent à mettre en avant par plaintes successives face à ceux qui ressentent la vraie faim. On ne s'étalera pas à classifier les différents types de faim dans le peu d'espace dédié à l'écriture, simplement en raison de la nature légèrement stupide d'un tel dossier. Au lieu de cette investigation autant scientifique que philosophique, observons plutôt l'étrange spécimen étendu par terre que voilà. Alys sait tellement bien se tenir qu'elle s'étale sur le sol, en roulant parfois un peu, toujours avec un gémissement pathétique.

Alys, c'est vraiment quelqu'un de détestable. Le stéréotype de la gamine pourrie gâtée, incapable de se débrouiller seule, un parasite qui a besoin de quelqu'un pour s'occuper de sa petite personne égocentrique. Une senpai, une 3ème année, que d'éloge pour un pur concentré d'immaturité aux cheveux d'argents. Personne ne demande vraiment son aide de toute façon, tout le monde sait qu'Alys est inutile, et que contrairement à l'Homme, elle n'évolue pas pour pallier à ce défaut. Pas de chance.

Normalement, dans cette salle de club, après que la sonnerie ait annoncé la fin des cours, Asano se tient à ses côtés pour répondre au moindre de ses désirs d'enfant gâtée. Mais pas aujourd'hui, entorse à la routine et au quotidien. Sans même penser à la raison de son absence, la présidente se plaint déjà, ne pensant qu'à sa propre personne, et surtout à son estomac affamé. C'est qu'elle aimerait bien un gâteau, l'image d'un shortcake aux fraises hantant son esprit. Mais la demoiselle n'est évidemment pas assez dégourdie pour aller chercher un goûter quelque part, c'est là la tâche attribuée à son sous-fifre.

Et elle s'ennuie toute seule Alys, elle n'a même pas le courage d'attraper son appareil photo posé dans un coin de la pièce pour aller à la chasse aux aliens et fantômes, manque de motivation. Jusqu'à ce que quelqu'un frappe à la porte, un bruit qui la tire de sa rêverie d'un moment. La demoiselle se relève rapidement, et avec un sourire aux lèvres et une étincelle nouvelle dans les yeux, se rue sur la porte, le tout sur la pointe des pieds pour pallier sa petite taille. Le seul qui viendrait ici, c'est bien entendu Asano, la jeune fille en est persuadée. Aussi la seule chose qu'elle peut prononcer en ouvrant la porte de ses deux mains, c'est évidemment ce même nom de sa voix enfantine.

-Sous-fifre Asanooooo !

Sauf que non. C'est une autre personne qui se tient devant la porte, un jeune homme blond, qu'elle n'a sûrement jamais vu. Ou si elle l'a déjà vu, alors Alys n'aura pas fait attention, comme d'habitude. C'est une figure étonnée qu'elle présente alors, mais pas du tout honteuse pour autant, trop immature pour se sentir embarrassé.

-Ah.

Tellement d'émotion pour décrire sa bêtise, incroyable présidente qu'est Alys.

_________________

#669900 - bless Kae d'amur pour ce trop beau vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikagurarpg.forumactif.org
Kida Seiki

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: this happy routine -- Kida/Alys   Mar 30 Déc - 11:22

Qui. Qui. Mais qui aller voir cette fois. Pensais-je en tapotant sur la table de la salle du club de journalisme. Je ne suis pas seul dans cette salle, à mes cotés, l'ace du club, Rikyuu Rumina. Une jolie demoiselle d'ailleurs. Ouiiii, elle est très jolie même ! Mais c'est une personne très droite d'après moi. Je me demande si elle aime son travail... je suppose. D'ailleurs elle n'apprécie pas tout ce que je fais. Encore heureux qu'elle n'est pas tout vue. D'ailleurs son coté sérieux et droite lui donne un petit air excitant je trouve... mais je ne connais que son nom. Ça donne aussi un air mystérieuse chez elle. On va dire qu'entre elle et moi, la compatibilité est loin d'être faite. Peut-être qu'elle aime me gronder dessus ? Ouais... encore heureux qu'elle ne sait pas tout ce que je fais … car elle me disséquerait peut-être ? Brrrr, je préfère ne pas y penser. Ça pourrait être limite flippant et ça me donne des frissons rien que d'y penser. Mais là, il fallait réfléchir à qui interroger cette fois-ci. Une personne. J'ai l'impression de toujours me baser sur une personne. Devrais-je trouver une base ? C'est alors qu'à force de réfléchir je n'avais pas remarqué que je tapais de plus en plus fort et vite. Pour moi le bruit ne me gênait pas... mais pour d'autre, c'était toute autre histoire. Elle qui était en train d'écrire je ne sais quoi. Ses critiques sont marrantes. Notre point commun c'est qu'on est sûrement des connards tout les deux. Et ça, j'aime. J'aime vraiment son côté là.

« Peux-tu arrêter ce bruit incessant? » Je plaque alors le stylo d'un coup sur la table. Oui, il fallait lui obéir. Ça doit être un miracle que je reste au club et je l'aime bien ce club. Après avoir plaqué le crayon en face de mon papier vierge, je m'étire en baillant un petit coup comme si réfléchir m'avait bien fait travaillé. « Hm... je ne sais pas qui aller voiiir... » ai-je dis assez désespérément.  En disant ça, je me demande si j'ai espéré recevoir de l'aide de Rikyuu-san ? Noooon. Il ne fallait même pas espérer. « Je suis occupée, ne viens pas me déranger. » Je pourrais très bien dire que je ne m'adressais pas à elle... mais à qui d'autres je pourrais parler ? Je pourrais passer des heures à la regarder mais elle me prendrait pour un pervers. Ce que je ne suis pas ! J'aime juste poser des questions déplacés afin de gêner les personnes. C'est très amusant, je vous l'assure ! Mais en tout cas, je compte rester assez droit pour le moment au club malgré que ce soit difficile. Je n'aimerais pas qu'elle me montre la porte. Ça serait si triiiiiste ! Il me faudrait une Happy End avec la jolie Rikyuu-san mais il ne faut pas rêver ! Mais … on va quand même éviter la Bad End voyez-vous ? Puis... j'aimerais vraiment en apprendre plus sur cette jolie femme. Mais de toute façon, il y a pleins de jolies femmes qui m'attendent derrière cette porte. Trouver une excuse pour sortir ? Non, elle s'en rendrait compte et je serai dans la merde. Mais pourquoi pas... interroger un club ? Oui ! Je peux essayer de faire quelque chose de sérieux ? Bon... un petit peu sérieux ? Il fallait trouver un club... le club d'art ? Non... il doit dessiner, ça doit être ennuyant à voir. Le club de théâtre ? Oh.. pas aujourd'hui. Une autre fois peut-être. Le club d'astronomie doit être dans la lune ! Ahahah mes blagues dans ma tête me font marrer. C'est d'ailleurs un léger sourire qui se dessine sur mon visage. Rikyuu-san ne doit même pas s'en soucier de toute manière. Je me demande ce qu'elle pense de moii tiens...

« OH JE SAIS ! JE VAIS INTÉRROGER LE CLUB DES RECHERCHES SUR LE PARANORMAL ! » Prenant mon bloc-note et mon crayon, je pars rapidement et en vitesse. Ne me demandez pas pourquoi. Je pense avoir parlé un petit peu trop fort et avoir déranger une certaine personne au club. Je préfère fuir en toute beautééééé ! Je pars rapidement en direction du club des recherches sur le paranormal. Mais quelle question poser ? Oh ! Je me demande s'ils pourront me montrer leurs recherches ? Ou encore ce qu'ils font en activités ? Tout ça me paraît intéressant et assez drôle. Je ne crois pas au paranormal. Mais j'espère qu'il y a des jolies filles dans ce club ! Je n'aimerais pas me retrouver qu'avec que des garçons... je pense que je n'irai même pas et plus du tout. Je n'ai jamais rencontré une personne de ce club, c'est le moment ! J'arrive rapidement devant la porte du club. D'ailleurs le nom du club est très grand. J'aurais peut-être du prendre une rose au cas ou une jolie nana se pointe ! Hm, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber dans ce lycée magique ! Des filles aussi magique que le lycée j'espère ! En tout cas, pour le savoir, il fallait toquer. ET OUI. Ce n'est pas en restant devant la porte que j'irai vraiment loin. Alors instinctivement, je toque.

« Sous-fifre Asanooooo ! » Et voilà qu'on me confond avec un type que je ne connais pas. J'espère que c'est un bel homme car personne ne peut rivaliser ma beauté ! Les filles m'adorent tellement qu'elles me confondent avec leurs princes charmants. Mais je suis désolé ma belle ce- oh, ça me donne des idées. Je souriais encore et toujours, pour changer. « Ah. » C'est tout ce qu'elle trouve à dire ? Elle avait une voix si enfantine. Ça devait être une première année... ou alors une deuxième année qui a sauté une classe ! Bon, je vais faire avec. Elle est toute mignonne, je vais pas m'en plaindre, mais je n'aime pas vraiment les plus jeunes que moi, désolé. Mais mon instinct d'homme ne peut s'empêcher de répondre comme un prince à sa princesse. « Désolé ma princesse, ce n'est pas ton cavalier, mais ton prince charmant ! ~ ♥ » Si elle est au lycée, c'est qu'elle a l'âge de se faire draguer ne serait-ce qu'un peu ? Et oui, qu'importe l'âge, ça reste plus fort que moi malheureusement pour elle. Je vais sûrement la faire tomber comme toutes les filles que j'ai fait tomber jusqu'à aujourd'hui. Elle craque toutes d'un simple regard ! Enfin... toutes... il y a des exception je pense. Même si je suis sûr, au fond d'elle Rikyuu-san craque pour moi. Ouiii, elles craquent toutes pour moi, si ça ce n'est pas fabuleuuux ! ~ « Je suis là pour quelques petites questions, ça te dérange ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys von Einzbern
Admin
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 21/08/2014
Localisation : Qu'est-ce que je fous à New York moi

MessageSujet: Re: this happy routine -- Kida/Alys   Dim 4 Jan - 2:12

-Désolé ma princesse, ce n'est pas ton cavalier, mais ton prince charmant ! ~ ♥

Froncement de sourcil de la part de la jeune fille, qui devient suspicieuse aux mots de l'inconnu. Ce genre de paroles ne la touchait pas vraiment, ne faisant que créer un sentiment de méfiance, sans réelle raison. Alys se sait facile à amadouer, alors Alys se méfie, au moins un peu, ce n'est pas une lumière, loin d'être assez futée pour rester longtemps sur ses gardes. Et puis, elle ne sait même pas ce que veut l'autre, son argent- ou plutôt ses points dans l’environnent de l'école, c'est là une théorie comme une autre, plausible avant d'être démontrée ou non.

Alors pour tenter de voir à qui elle a affaire, Alys analyse avec minutie l'autre. Un blond, plus grand qu'elle, portant l'uniforme contrairement à elle, un crayon et bloc-note en main. Peut-être un membre du club de journalisme, ou quelqu'un écrivant au gré de l'inspiration lui venant comme du ciel, guidée par une force divine. Enfin, divine c'est bien, paranormale c'est mieux. Ce n'est pas aujourd'hui encore que le rêve d'Alys de voir un alien frapper à la porte se réalisera, et c'est avec un soupir qu'elle fait ce constat, un peu triste d'une certaine façon.

-Je suis là pour quelques petites questions, ça te dérange ?

Avec la plus grande suspicion du monde, la demoiselle recule lentement, pour laisser la porte entrebaillé, ne laissant qu'un bout de son visage dépasser dans l'entrebaillement. Si il lui parle de questions, alors il est d'autant plus probable qu'il appartienne au club de journalisme, ou l'un des clubs qu'Alys ne porte pas dans son coeur. Elle a déjà été dépréciée par les questions d'un membre durant sa période de défaites au club d'astronomie, et a aussi entendu notamment par Asano qu'ils ne se montraient pas tendre avec les rookies. Classés dans la catégorie des méchants, la jeune fille ne les apprécie pas sans pour autant les connaître, se basant uniquement sur des rumeurs. Mais les rumeurs, c'est un peu comme les composants de la vie d'Alys, guidant ses pas sur le chemin brumeux de la notion du paranormal. Alors forcément, elle les crois, faute de pouvoir croire en autre chose, quelque chose de plus réel.

-Asano m'a dit de pas répondre aux gens bizarres.

Froncement de sourcils une nouvelle fois, son visage de poupée teinté par le doute et la méfiance. Que dire de plus face à l'individu attendant encore dans le couloir ? Elle aurait pu simplement fermer la porte, et oublier sa bêtise en même temps que cette rencontre, mais quelque chose, doucement l'en empêche. La curiosité.

-Q-Qu'est-ce que tu voulais sinon...

_________________

#669900 - bless Kae d'amur pour ce trop beau vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikagurarpg.forumactif.org
Kida Seiki

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: this happy routine -- Kida/Alys   Jeu 15 Jan - 11:34

« Asano m'a dit de pas répondre aux gens bizarres. » Asano... ce nom était revenu une seconde fois. Serait-ce le chef du club ? Pourtant, si je me souviens bien, elle a dit ''sous-fifre Asano'' et un sous-fifre en chef... c'est quand même étrange. Hm... ce club est fascinant ! Si ça se trouve, ils font un jeu de soumission ! Pourquoi on fait pas ça nous aussi le club de journalisme ? Je me vois bien soumettre Rumina... hm.. que de fantasmes. Mais il ne faut pas que je parte si loin, je pense que ce rêve-fantasme ne viendra jamais. Tant pis, il faut vivre avec. En tout cas, ça ne m'empêchera pas de lui poser des questions chef ou non. Même si ça m'étonnerait que ce soit elle la chef du club. Elle est si... si... jeune ? C'est possible de former des clubs si jeune ? Si c'est le cas il doit y avoir un fanclub à mon nom ! Enfin j'espère... sinon mes fans me déçoivent.

« Q-Qu'est-ce que tu voulais sinon... » Ne l'ai-je pas déjà dit ? La jeune fille est peut-être alzheimer ? Ou alors c'est qu'elle veut savoir mes questions... mais dans ce cas ''quelle question voulez vous me poser ?'' serait plus approprié ! Mais enfin, ce n'est rien. Comment en vouloir à une fille aussi mignoooonne ! Elle avait l'air si inquiète de me voir. Limite on dirait une enfant perdue en train de chercher son grand frère. Mais l'enfant tombe sur un inconnu. C'est dommage ? Je ne suis pas méchant, je ne mange pas ! Enfin, pas pour l'instant... Peut-être qu'un jour je changerai d'avis uhuh. M'enfin, pour le moment, il fallait que je pose mes questions improviste ? Déjà j'ai peut-être le nom de l'article. ''Ce qu'on fait au club des recherches sur le paranormal''... peut-être trop long. Remplaçons ''ce qu'on fait'' par ''les activités du'' ? Je ne sais pas. Je demanderai à ma collègue, peut-être qu'elle a une idée plus classieuse que la mienne ? Peut-être... peut-être. N'oublions pas que j'ai le sourire.

« Je viens de te le dire ! J'aimerai te poser quelques questions au sujet de ton club. » Est-ce trop compliqué à répondre ? Peut-être qui sait. Mais enfin, je devais réussir. Puis, si elle ne veut pas j'attendrai l'arrivé de ce Asano, lui au moins n'aura pas le choix. Si c'est bien un homme comme son prénom l'indique. Ou alors ce Asano n'aime pas non plus les journalistes ? Pourquoi nous avons une réputation de mal aimé ? Parce qu'on est des connards parfois ? C'est cool d'être connard ! Moi ça m'éclate tellement de rabaisser les personnes ! Puis si j'ai la possibilité de rabaisser ce club et cette petite je le ferai. Je suis peut-être plus qu'un connard enfin de compte. Mais c'est la vie. Tant que ça m'amuse c'est le principal non ? Bon, reste à savoir ce que je fais maintenant. Je l'embobine avec des trucs bidons pour qu'elle me laisse lui poser des questions ou je fais de fausses rumeurs ? Ou alors je demande simplement d'entrer ? Oh, c'est pas mal ça. Pour l'instant je vais rester gentil. J'ai bien dis pour l'instant.

« Je peux rentrer ou il faut attendre ce Asano pour que je puisse poser mes questions ? » Soupirant d'attendre. Je sais être patient parfois... et d'autres non. Par exemple là, si la miss me ferait entrer, on aurait peut-être déjà terminé les questions ! Mais il faut que madame la princesse ait besoin de son cavalier pour l'accompagné. J'imagine vraiment ce type comme son cavalier... je ne sais pas vraiment pourquoi. « Si t'as peur de répondre à mes questions sans ton chef... je peux attendre. » Il fallait faire preuve de patience. Je croise les bras en attendant une réponse ou le garçon. J'en ai rapidement conclu que celui-ci était son chef. Après peut-être qu'aucun des deux est le chef ? Je n'en sais rien. Mais vu comment elle en parle assez régulièrement, ça ne m'étonnerait pas que ce soit son chef. En même, je vois pas qui d'autres peut être le chef de la demoiselle. M'enfin bon, avec un peu de chances je pourrai rentrer et sortir avant son arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys von Einzbern
Admin
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 21/08/2014
Localisation : Qu'est-ce que je fous à New York moi

MessageSujet: Re: this happy routine -- Kida/Alys   Lun 19 Jan - 13:49

- Je viens de te le dire ! J'aimerai te poser quelques questions au sujet de ton club.

Pour un instant ça agace Alys, sans vrai raison, son raisonnement émotionnel tenant de celui d'un enfant de primaire. C'est ça de ne pas connaître la maturité, on se ridiculise sans le vouloir et sans le remarquer, s'excluant naturellement du reste du troupeau, se rendant compte de la solitude et des rumeurs après, avec un regard triste et peiné. Mais jamais Alys ne dira tout ça, toutes ces émotions enfermées au sein de son coeur que personne ne peut atteindre, ou du moins elle fera tout pour que ce ne soit jamais le cas. Aussi affiche t-elle une moue presque boudeuse à cause de la réponse de l'autre, pour rester Alys.

- Je sais ça... Je parlais des question, ne me prend pas pour une idiote. C'est toi la personne bizarre ici, pas moi.

Pour un peu, on entendrait un petit "grr" digne d'un petit animal désirant se faire plus grand sans réel succès. Le fait qu'Alys désire des centimètres en plus, c'est là une vérité générale, mais un peu plus de charisme pour être prise au sérieux ne lui déplairait pas non plus, comme pour éviter les situations comme celle-ci. Mais personne n'écoute vraiment ce que veut Alys, elle est trop chiante qu'ils disent les autres. Seul Asano échappe à la règle, et c'est bien pour ça que la pseudo-albinos l'aime bien, parce qu'il ne la critique pas.

-Je peux rentrer ou il faut attendre ce Asano pour que je puisse poser mes questions ? Si t'as peur de répondre à mes questions sans ton chef... je peux attendre.

Il soupire et croise les bras, visiblement tentant de patienter. La demoiselle lâche la poignée de la porte pour observer l'autre quelques temps, réfléchissant à une réponse qui conviendrait à tout le monde, elle, lui, Asano. Elle ne veut pas le décevoir son sous-fifre, mais la curiosité lui souffle doucement à l'oreille, tout cela dans un choix à deux réponses seulement. Et finalement, elle s'écarte de l'entrée doucement, lui laissant le passage vers la salle simple.

-Je peux aussi me débrouiller seule si c'est que des questions...

Mais avant qu'il entre, brusquement l'apparente fillette l'arrête, cet air contrarié lui étant propre sur le visage, décidémment trop enfantin. Il faut bien qu'elle agisse un peu comme ce que les gens attendent d'elle cette demoiselle, ce serait décevoir nombre de personnes sinon, et Alys ne veut pas décevoir quitte à se tourner en ridicule. Pauvre petite.

-C'est moi la présidente du club. Asano c'est le sous-fifre et je l'ai déjà dit.

Légèrement contrariée Alys, mais ce n'est là qu'un état passager, trop lunatique.

_________________

#669900 - bless Kae d'amur pour ce trop beau vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mikagurarpg.forumactif.org
Kida Seiki

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: this happy routine -- Kida/Alys   Mar 3 Fév - 11:44

« Je peux aussi me débrouiller seule si c'est que des questions... » Et voilà ce qui me redonne le souriiire ! Attendre m'aurait vraiment fait chier et puis j'avais autre chose à faire que d'attendre ! Je n'ai pas envie de perdre mon temps pour si peu. Mais comme ça ne la dérangeait pas de répondre à mes questions sûrement improvisées car il faut avouer que là, je n'ai pas vraiment d'idée à part leurs demander qu'elles sont leurs activités... Hm. Je devrais y réfléchir une fois à l'intérieur. Je prépare mon bloc-note avant d'entrer afin de prendre des notes. Les notes sont super importantes. Je peux tout noter et enfoncer ça dans ma poche quand c'est une note privée ou alors secrète car elle peut très bien voir ce que j'écris parfois. Alors parfois j'écris vite, j'arrache et je range vite dans ma poche que la personne ne remarque pas ce que j'écris. Et... parfois elle ne remarque même pas que j'écris. C'est amusant mais enfin ! Il fallait que l'on commence notre interrogatoire ! Je m'approche de la porte et la petite bloquait l'entrer. Qu'avait-elle encore à ajouter ? J'avais envie de soupirer mais elle s'engage à parler avant d'un de mes gestes.

« C'est moi la présidente du club. Asano c'est le sous-fifre et je l'ai déjà dit.  » Je retourne mon bloc-note et note rapidement ''ne pas prendre ce club au sérieux'' et tout en écrivant, j'acquiesce la demoiselle. « Hai hai. ~ ♪ » puis j'arrache rapidement le papier pour l'enfoncer dans ma poche. C'est ensuite que j'entre dans la salle du club des recherches sur le paranormal. C'est pas trop tôt si je puisse dire ! Elle m'aurait fait attendre pour rien la miss parano. Mais enfin, tant que je suis à l'intérieur et que je peux l’interroger maintenant, c'est le principal ! Je prends une chaise sans demander l'autorisation. Je suis une personne assez sans gêne, mais si elle me fait entrer, à première vue, je peux faire comme dans la salle du club. Et puis bon, qu'est-ce qu'elle va faire avec sa taille haute comme trois pommes. Malgré sa petite taille, elle est quand même jolie jolie, c'est bien rare qu'une fille de première année est chef de club. Ce sont principalement des troisième année je crois. Mais enfin, qu'importe qu'importe.

« Bon ! Eh bien, commençons maintenant ! » Ouais, il ne fallait prenre trop longtemps, si je prends trop de temps Rumina risque de dire que je ne fais jamais rien. Je sais que mes sondages ne sont pas très utiles mais ils servent un minimum ! Puis ça me fait plaisir de le faire alors je continuerais de le faire ! Alors, qu'est-ce qu'il faut savoir en premier ? Je prends une chaise et je m'assois pour prendre une bonne place pour bien écrire. Je note des petites cases à remplir comme ''nom'' ''âge'' et plusieurs et je parle à la jeune tout en continuant de faire ça. « Alors, il faut un début à tout, présente toi, ton nom, ton âge, ta classe, pourquoi tu as crée ce club... et tu peux ajouter ce que tu veux pour l'instant. » Ça allait être un peu le bazar mais je pense que je peux m'en sortir plus ou moins facilement. Après la mini présentation, je poserai la questions sur les activités. Cette question est super importante, je ne dois pas être le seul à me demander ce que fait ce club pendant ses heures d'activités pas vrai ? Enfin je suppose que cette interview pourrais intéresser plus d'un lecteur ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: this happy routine -- Kida/Alys   

Revenir en haut Aller en bas
 
this happy routine -- Kida/Alys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Izaya Kida
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mikagura School Suite RPG ::  :: Salles de club-
Sauter vers: