Forum RPG sur la Mikagura School Suite.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { ▊♛ Masaki & Koe│ A meeting between two students

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hidaka Masaki

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 18
Localisation : Proche du club de confiserie

MessageSujet: { ▊♛ Masaki & Koe│ A meeting between two students   Dim 19 Oct - 19:04

Eh.. Give me your points, newbie!


La fin des cours de l'après-midi approche, le dernier quart d'heure est destinée à écrire sur les pages du cahier les notes inscris sur le tableau, la craie imprimant chaque lettre inscrite sur ledit tableau. Le stylo plume arrondissant les syllabes formant les phrases, la dernière ligne finie d'être écrite lorsque la sonnerie retenti dans la salle, laissant la possibilité aux élèves de passer leur temps libre dans leur clubs respectifs ou de se détendre d'une quelconque manière. En dehors de la classe et éloignée de la horde d'élève, Masaki passe rapidement proche des toilettes afin de remettre en bon état ses deux rubans de couleur bleu marine. Avec la mauvaise habitude de faire crouler sa tête sur le bureau, la coiffure est légèrement dissipée, décoiffé en écrasant les deux accessoires attachés sur chaque recoin de son cuir chevelu. Replaçant correctement ses accessoires fantaisistes comme il se doit,sa tête sort la première du lieux public, vérifiant que peu de monde se promenait dans le secteur. C'est tellement contraignant de se fondre dans la masse, d'effleurer les gens—  non elle n'est pas associable, juste prudente depuis son accident lors de la rentrée.

A l'extérieur du bâtiment réunissant les freshmans la demoiselle relâche la pression de ses épaules, ses mains fouinant dans les poches de sa veste pour y sortir son portable et afficher le compteur de points.. Plus de 1000 points, la classant tout juste à la 11ème place, derrière le 10ème évidemment. Bien qu'elle n'a aucune idée sur l'identité de la personne la précédant, sa place dans le classement n'est pas trop désastreuse puisqu'elle fait en sorte de gagner suffisamment de combat pour ne pas être détrôner. En parlant de points, elle a assez pour s'offrir une brique de jus de pomme aujourd'hui. Mais pas assez pour l'accompagnement. Une option se profile et la tactique la plus déloyale pour parvenir à ses fins monopolise son cerveau.

Dissimulé derrière un lampadaire, les yeux hétérochromatiques fixent radicalement un élève seul, reclus de tous. Une cible de choix, en perspective. Personne ne lui viendra en aide, ni les freshmans, professeurs ou les élèves de classe supérieur. Toutefois ses actes de bizutages ne sont pas violent, ça se limite à de la pure intimidation parce qu'au niveau de la violence, elle sera la victime de sa propre bêtise. C'est à dire de se fracturer un os par maladresse ou de vraiment en finir aux mains, et ce n'est pas conseillé de provoquer une bagarre faisant obstructions aux règles.

L'élève concerné n'ayant pas remarqué la présence de la femelle derrière lui, elle saisis sa chance pour réduire la distance entre lui et elle, trottinant sur le gazon pour prendre le rouquin par surprise, le déstabiliser en un seul coup! Mais dans la précipitation mêlé à la gaucherie, le talon de sa botte glisse et emporte la freshman dans une descente en enfer, sa tête se heurtant au dos du rouquin, le visage rencontrant abruptement l'uniforme masculin n'amortissant pas la chute malgré la texture épaisse du vêtement.

❝ A-Aie—!! ❞

_________________


La freshman maladroite affronte les gens avec #9966CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: { ▊♛ Masaki & Koe│ A meeting between two students   Dim 28 Déc - 1:39

Une sonnerie retentit. Un sentiment de soulagement t'envahit, mais tu ne te détends pas pour autant. Pas tout de suite. Certes, la fin des cours annonce la fin du monologue de ton professeur de maths, la fin du calvaire qu'est le fait de devoir supporter et sa matière compliquée et sa voix qui te martèle le crâne, mais ce n'est pas encore tout à fait fini. Malheureusement pour ta migraine naissante. Rangeant tes affaires, tu pousses un petit soupir. Tu entends un peu trop bien tes camarades de classes qui, libérés de l'enfer des mathématiques, se mettent à discuter entre eux, ce qui crée un brouhaha très désagréable pour toi et qui n'arrange pas ton état. Courage, Koe, c'est bientôt fini. Tu es du genre à sortir rapidement de classe, pour éviter la foule des pauses et son capharnaüm qui ne manquent jamais de t'incommoder. Longeant les murs froids des couloirs, tu sors machinalement ton casque et ton iPod, dont tu te coiffes dès que tu arrives à l'extérieur.

Play. Aussitôt que tu presses ce simple bouton, la musique parcourt ton corps tout entier, c'est comme une symbiose, c'est ta musique. Elle te fait toujours aller tout de suite mieux. Les accords parfaits des instruments comme des voix envahissent peu à peu ton esprit, et tu fredonnes, sans aucune fausse note comme à l'habitude, tout en marchant dans la mini-ville qu'est ton lycée. Ton casque t'offre une isolation sonore absolument parfaite du monde réel, et c'est d'ailleurs pour ça que tu l'aimes autant, mais aussi car c'est un cadeau précieux. Tu es, ce qui n'est pas surprenant, enfermé dans ta bulle, ton monde, dans l'univers que peut être une chanson. Tu te sens bien, malgré la solitude. Tu aimerais bien avoir un peu de compagnie, au fond, mais ton ouïe capricieuse et ta timidité ne sont pas compatibles avec les concepts de «tenir une conversation» ou «déconner entre potes». C'est donc bien dommage, tu es en quelque sorte solitaire à tes dépens. Enfin, tant que tu as ta musique, tu ne te plains pas, tu ne te plaindras que lorsque l'on te l'enlèvera.

Et ce moment vient plus vite que tu ne le penses. À vrai dire, ton casque t'isole peut-être un peu trop du monde extérieur. Si bien que tu n'as absolument pas remarqué cette jeune fille à l'affût, qui te fixait pernicieusement. Tu poursuivais donc ton chemin dans la rue joliment pavée, sans de rien te soucier, innocent que tu es, jusqu'à sentir quelque chose tomber contre ton dos. Avant que tu n'aies pu réagir, vous voilà tous les deux emportés vers le sol, et, pas de bol, tu amortis bien sa chute. Tu ne t'es pas encore rendu compte de ta situation que tu t'entends pousser un gémissement. C'est que, même si elle n'est pas lourde, elle pèse son poids, la jeune fille. Et t'écraser contre le sol ne se fait malheureusement pas sans douleur, ton corps n'est pas fait pour ça. Durant quelques secondes, tu restes au sol sans rien faire. Tu reprends ensuite tes esprits et te rends compte que ton casque a fait un beau vol plané et a atterri assez loin de tes oreilles. Horrifié, tu te redresses et tends le bras vers l'objet simultanément, et c'est en l'attrapant pour voir s'il n'est pas cassé que tu remarques la présence d'une autre personne. Ah, c'était donc pour ça que tu es tombé. Terriblement confus, merci la timidité maladive, tu baisses les yeux et balbuties : «P-Pardon—» Ce n'est pourtant aucunement de ta faute, mais tu n'as rien trouvé de mieux à dire. Tu ne la regardes même pas, en fait, tu vois juste à son uniforme que c'est une fille. … Et là, gros bug, tu sens une chaleur fulgurante couvrir tes joues, signe intérieur du rougissement. Déjà que tu ne sais pas te comporter devant un garçon, mais alors une fille… À part tes soeurs, elles te mettent toutes mal à l'aise. C'est bien ta veine. Tu tripotes un peu ton précieux casque et vérifies qu'il n'est pas cassé pour t'occuper les mains. À première vue il n'a rien, c'est déjà ça, et tu soupires de soulagement. Maintenant il va falloir te sortir de cette situation des plus… embarrassantes.
Revenir en haut Aller en bas
Hidaka Masaki

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 18
Localisation : Proche du club de confiserie

MessageSujet: Re: { ▊♛ Masaki & Koe│ A meeting between two students   Dim 28 Déc - 23:50

Eh.. Give me your points, newbie!


Un énorme fracas fit office d'introduction entre les deux élèves de première année. Contrairement aux rougeurs couleur betterave du jeune roux, Masaki ne rougissait pas, ses yeux étant restés fermés durant la chute, ses lèvres toujours pincées. Pensant qu'elle risquait de se blesser dangereusement elle déglutit, elle n'osait pas produire le moindre mouvement, croyant s'être casser quelque chose. Mais il n'en est rien car la voix de la personne agissant comme matelas indiqua en quelque sorte que la vie de la demoiselle n'était pas en péril. Clignant plusieurs fois ses mirettes, elle ne s'exclame pas, non, elle demeure nichée dans les bras de son "sauveur", la gente masculine souvent décrite comme un prince charmant dès lors qu'ils réceptionnent une demoiselle en détresse est un cliché faisant fantasmer les adolescentes en quête de l'amour ultime. Or ce n'est pas point le cas, ce stéréotype est aussitôt fissuré une fois que Masaki installe son regard pétillant sur le rouquin, un air dépité faisant office d'excuse. Elle n'avait pas prévu de glisser et se retrouver nez à nez avec sa future victime, elle n'était pas disposée à rentrer dans le tas et faire face à une confrontation animé. Sourcillant, elle prit appui sur le torse de son interlocuteur pour prendre suffisamment d'élan afin de se remettre sur pied et se tenir autrement que sur le corps du sexe opposé— ainsi que d'attirer l'attention des autres élèves et de remorquer des rumeurs déplaisantes. Très peu pour elle, de retrouver son visage à la une des journaux et de devenir la martyre de la rubrique potins en tout genre. Rien que de songer à cette éventualité, une grimace puisa ses forces sur les commissures des lèvres.

Remettant en place une de ses mèches violettes, ses bottes noires encre reculent de trois pas, plaçant un petit espace entre les deux personnes. En voilà une rencontre tombée du ciel, ou plutôt à travers une pente sinueuse. N'adressant pas son intérêt vers le décors bucolique, elle pointe son index droit vers le garçon toujours écroulé. Pas question de laisser une seconde de répit, l'ennemi est plus saisissable une fois affaibli. C'est de cette manière que réagisse les délinquants et les gros dures, n'est-ce pas? Qu'importe, les étudiants ne traînent pas dans le secteur pour venir se mêler de la querelle et y ajouter leur grains de sel. L'important est de s'imbiber d'une aura menaçante et de rapidement intimider l'opposant. Simple en apparence mais compliqué à mettre à plat. Encore plus épouvantable que les combats, ce genre de règle désagréable mais impossible à contourner car chaque élève a le devoir de se présenter dans l'arène entrée dans les coordonnées du portable signalant les prochains combats à venir. Recherchant le ton adéquat capable de s'intégrer à l'ambiance actuelle, l'adolescente s'efforce à ternir son visage, plongeant son visage dans une sorte de colère indescriptible (Mais fausse), prétendant être folle de rage, de bouillir d'impatience de liquider quelque chose de mobile.

❝ O-Oi, toi..! Je te conseille de me filer tes points, et vite! Car sinon... J'te casse la gueule! ❞

Que de charmantes paroles formulées par une fille. Il est évident qu'elle ne possède pas la carrure s'alliant avec les critères des voyous, son accent fit pale figure face à des vrais dévergondés. Mais elle allait en découdre, baisser les bras à ce moment précis est hors de question— abandonner est plus amer qu'une défaite. Et elle craignait que le jeune homme ait la langue trop pendue et ailler crier sur tout les toits qu'une pauvre première année à essayé de se frotter à lui, en vain. D'habitude pas paranoïaque pour un sou, elle se retrouve coincée dans un piège infernal, apeurée par ce qui va s'ensuivre. Le mâle ne la connaissait pas et vice-versa, ce pourquoi la probabilité d'avoir heurté une brute épaisse adorant la violence n'est pas à écarté. Ne jamais se fier aux apparences, un dicton qui est engravé dans sa mémoire, ne quittant pas les lieux où repose son cerveau jouant sur les deux hémisphères. Accumulant les réflexions négatives restant inefficaces contre le visage de marbre de la châtain qui attendait éperdument une réponse, un signe, quelque chose jouant en sa faveur. Un retournement de situation insoupçonnable. Que faire si cet individu est un senpai, ou quelqu'un de troisième année? Dans ce cas (Qu'elle n'espère pas) les autres ne tarderont pas à avoir vent de cet altercation et de venir en aide à leur camarade.

Cette échéance lui donna des frissons dans le dos.

_________________


La freshman maladroite affronte les gens avec #9966CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { ▊♛ Masaki & Koe│ A meeting between two students   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ ▊♛ Masaki & Koe│ A meeting between two students
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Comme quoi, la peinture a aussi du bon [PV Masaki]
» Meeting Macron à Lyon
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mikagura School Suite RPG ::  :: Cour et extérieur-
Sauter vers: